Parti Socialiste – Fédération de l'Indre
Ensemble, pour une France plus juste, plus forte, plus solidaire !

8 janvier 2017

PRIMAIRES citoyennes

Filed under: Actualité — PS de l'Indre @ 23:32

Les Primaires citoyennes de la Gauche - 22 et 29 janvier 2017

19 avril 2016

COMMUNIQUE DE PRESSE 18 AVRIL 2016

Filed under: Actualité — PS de l'Indre @ 14:26

COMMUNIQUE_18 04 2016_MMLP

2 mars 2016

L’opposition départementale lance son site internet

Filed under: Actualité — PS de l'Indre @ 11:42

Avec indreagauche.fr, les élus de l’opposition départementale ont créé leur site participatif ouvert aux citoyens pour faire connaître leurs actions.

 Les élections départementales de décembre 2015 sont déjà un lointain souvenir. Mais les électeurs se souviennent-ils encore de la composition de ce nouveau conseil départemental (ex-conseil général). Et surtout, qui fait quoi.

« Nous avons bien un nouveau président, mais pour quelle politique ? » Sans vouloir jeter un pavé dans la mare, l’élu socialiste d’Issoudun, Michel Bougault s’interroge : « Je ne suis pas persuadé que tout le monde connaît, aujourd’hui, les compétences départementales ». Les six élus de l’opposition (lire ci-dessous) constatent également la disparition du magazine départemental Indre Union, « ce qui nous prive d’une tribune d’expression ».

Permanence tous les vendredis

« Nous avons souhaité évoluer dans notre communication en nous adaptant pour toucher un public plus jeune grâce à un site Internet dédié au groupe de gauche ». Erwan Rigollet-Le Bihan, du Blanc, est l’artisan de cet outil numérique « qui regroupe des articles de presse ; nos engagements lors des élections ; un agenda avec les dates des séances plénières et des commissions ; et, surtout, une page de contact », expliquent Michel Bougault et ses collègues.
« En fonction depuis vendredi, ce site participatif est ouvert aux citoyens qui peuvent faire remonter leurs commentaires et parallèlement, nous lançons notre page Facebook : fr/indreagauche », poursuit Erwan Rigollet.
Le groupe de gauche ouvre également les portes du Département « avec la mise en place d’une permanence, ouverte à tous, tous les vendredis, de 14 h à 14 h, dans le bureau de la minorité ». Une minorité « agissante » qui séduit Mélanie Chapuis, en autre : « Parfois, les gens pensent que les élus ne sont pas accessibles. Cette fois, ils pourront discuter avec nous, de sujets qui les intéressent. »

Site internet : indreagauche.fr

Erwan Rigollet-Le Bihan (à gauche) est à l'initiative de ce site participatif qui relaie la parole des élus de l'opposition départementale. - Erwan Rigollet-Le Bihan (à gauche) est à l'initiative de ce site participatif qui relaie la parole des élus de l'opposition départementale.

15 janvier 2016

VOEUX DE LA FEDERATION

Filed under: Actualité — PS de l'Indre @ 15:13

I N V I T A T I O N
Tony Ben Lahoucine
Premier Secrétaire Fédéral,
les membres du Conseil Fédéral,
vous présentent leurs meilleurs vœux pour cette année 2016.
Ils vous convient chaleureusement à la cérémonie des vœux
en présence de François Bonneau
Président de la Région Centre – Val-de- Loire
Un verre de l’amitié clôturera cette rencontre.
Jeudi 21 janvier à 19h30
Salle Madeleine Sologne,
6 rue Max Hymans – Châteauroux
(secteur route d’Argenton – route de Châtellerault)

14 décembre 2015

CP du Premier Fédéral

Filed under: Actualité — PS de l'Indre @ 17:18

« Je salue les électeurs qui ont fait le choix de placer en tête la liste de François Bonneau conduite par Dominique Roullet dans l’Indre comme dans notre région.

 Ce résultat impose l’humilité face à la montée des thèses du Front National sur notre territoire.

 J’appelle à l’unité et au renforcement des forces de toute la Gauche, des Ecologistes pour continuer la résistance et préparer

 les réponses à apporter à nos concitoyens face à cette famille politique extrémiste. »

 

Tony BEN LAHOUCINE

10 décembre 2015

NR 10 décembre 2015

Filed under: REGIONALES 2015 — PS de l'Indre @ 15:16
François Bonneau, président sortant de la Région, est venu soutenir la liste d'union de la gauche indrienne. - François Bonneau, président sortant de la Région, est venu soutenir la liste d'union de la gauche indrienne.François Bonneau, président sortant de la Région, est venu soutenir la liste d'union de la gauche indrienne.

François Bonneau, président sortant de la Région, est venu soutenir la liste d’union de la gauche indrienne.

Châteauroux. Réunies en meeting, mardi soir, les listes de gauche se sont unies pour accentuer leur action et ne pas laisser le FN s’emparer de la région.

 Une salle comble. Cent cinquante personnes de tous les horizons de la gauche. Des drapeaux d’Europe Écologie-Les Verts. Zaz dans les haut-parleurs. Tous se saluent chaleureusement. « C’est dimanche qu’on verra si ça va bien », lâche à une connaissance, Michel Martin, présent sur la liste EELV. Chacun mesure l’enjeu de ce second tour : poursuivre une action reconnue et ne pas laisser le FN s’emparer de la Région.
Pour se retrouver, les composantes de la gauche ont su dépasser leurs différences, car « il y a tellement de choses qui nous unissent », rappelle Dominique Roullet, tête de liste départementale. Flottent dans la salle des fanions du Front de gauche qui, n’ayant pas franchi la barre des 5 %, n’a pas été en mesure de se maintenir. « Je le regrette car ils ont dirigé la Région avec nous. » François Dumon, vice-président régional sortant, monte à la tribune : « Si nous ne sommes pas présents dans la liste d’union, nous sommes présents dans l’union ». Il appelle clairement à voter pour la liste de gauche au second tour, en incitant à « une nécessaire réflexion ». Et de pointer le vote FN non comme un simple rejet mais comme l’expression de souffrances et d’inquiétudes réelles. « Quand 87 personnes détiennent autant que les 3,5 milliards les plus pauvres, que tant de jeunes sont frappés par la précarité, que les services publics sont démantelés, on peut comprendre un certain désarroi. »

 » L’une des mieux gérées  »

Un propos repris par Caroline Gauthier, tête de liste départementale EELV au premier tour, pour qui le vote FN est« porté par les insuffisances de notre système démocratique. Les abstentionnistes n’auraient-ils pas aussi raison ? Les citoyens veulent plus que mettre un bulletin dans une urne tous les cinq ans. »
Dominique Roullet insiste sur le bilan de la Région et ses projets, les livres scolaires gratuits, les maisons de santé pluridisciplinaires construites, la transition écologique ou le développement du très haut débit. « La région Centre est l’une des mieux gérées », rappelle Isabelle Bruneau, députée de l’Indre. Tous dénoncent la droite – « Cette liste a été mise là où elle doit être, c’est-à-dire à un niveau qui la disqualifie », selon François Bonneau – et l’extrême droite « qui n’a pas de proposition régionale » et « exploite la peur ».
Tous souhaitent aussi aller plus loin dans leur action et convaincre les abstentionnistes. « Il ne doit pas manquer une seule voix de gauche », insiste François Dumon, très applaudi. « Dimanche, soyons fiers de notre région », ajoute Charles Fournier.
20 h, fin de la réunion. François Bonneau est attendu à Bourges pour un autre meeting. « Rien n’est fait ce soir. Tout est possible. A travers ce choix, se joue notre quotidien. »

repères

La liste départementale de l’Union de la gauche. 1. Dominique Roullet, vice-président sortant de la Région, adjoint au maire d’Issoudun ; 2. Kaltoum Benmansour, pharmacienne hospitalière, conseillère régionale sortante ; 3. Gérard Nicaud, conseiller municipal et communautaire de Châtillon-sur-Indre ; 4. Annick Gombert, médecin, conseillère régionale sortante, maire du Blanc ; 5. André Guilbaud, conseiller municipal de Cuzion, retraité ; 6. Carol Le Strat, assistante parlementaire, adjointe au maire d’Issoudun ; 7. Alexis Fradetal, étudiant, conseiller municipal d’Argenton ; 8. Caroline Gauthier, apicultrice bio à Saint-Gilles ; 9. Éric Maginiau, professeur d’économie.

Page suivante »

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons